Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
par Michihiro


Le VISITEUR DU FUTUR dans KAAMELOTT
header10.jpg

Prologue

La scène se déroule dans la salle de la table ronde. Arthur et Léodagan discutent tactique tout en mangeant, assis à la table.

ARTHUR
: Donc…si je résume, ça en ferait une ici, une  proche de la côte et une plus en retrait c’est ça ? Trois tourelles sur la côte ouest ? Vous croyez que ça vous ira ?
LEODAGAN : Bah à vrai dire…j’avais pensé en mettre une quatrième ici (en montrant la carte).
ARTHUR : Bah…en même temps… (attrape une pomme et l’amène à ses lèvres)

Soudain, un homme apparait de nulle part dans la salle. En sang et habillé bizarrement d’une longue veste verte. Il porte d’étranges lunettes et un objet noir scotché à son bras droit.

VOYAGEUR
: Non ! Surtout, ne mange pas cette pomme parce que sinon… (regardant autour de lui) Hé, mais…qu’est-ce que je fous là moi ?
ARTHUR (sursautant) : Ah putain ! La frousse ! Mais vous êtes qui, vous ?! C’est la dame du lac qui vous envoie ? 
VOYAGEUR : Laaaa…la dame du lac ?! Ah mais ouais ! La fille de… Euh nan, j’vois pas en fait…
LEODAGAN : Ah ouais. J’commence à piger ce que ça fait quand vous avez les apparitions de l’autre là. 
ARTHUR : Ah mais parce que vous le voyez vous aussi ?!
LEODAGAN : Ce serait difficile de pas le voir… Un mec qui pisse le sang sapé comme un clodo ; faudrait être fortiche pour le louper.
ARTHUR : (Se tournant vers l’homme) : Bon. Qu’est ce que vous foutez là alors ?
VOYAGEUR : Bah, c'est-à-dire que… j’crois que je m’suis un peu paumé en fait.

Générique

Acte I 

Situation identique


ARTHUR : Bon alors, en gros, vous êtes là parce que vous recherchez un mec dénommé…comment déjà ?
VOYAGEUR : Raph’.
ARTHUR (cherchant) : «  Raf », « Raf »… Sa vous dit quelque chose beau père ?!
LEODAGAN : Non. (Réfléchissant) Encore que ! Ca me rappelle le nom d’un type que j’ai fait cramer la semaine dernière. Qu’est ce qu’il a prit le mec ! Enfin, j’me trompe peut être, y’en a tellement... 
ARTHUR (désabusé) : Pfff. Bref, pourquoi vous le cherchez ce type ?
VOYAGEUR : En fait, j’peux pas tout vous expliquer. Je suis traqué par des mecs de la police du temps. Ils me cherchent, ils m’épient ! Je dois retrouver ce mec parce queeee…nan, c’est sans importance.
LEODAGAN : A ouais, carrément. Même beurré, j’l’aurai pas osée celle-ci. Mais bon, pourquoi pas…

Acte II

LEODAGAN : Mais on le crame et c’est marre ! Y’a pas a discutailler, vous voyez bien que ce mec est pas de chez nous. Il a atterri à la table ronde, il nous a entendu parler tactique…on le flambe. Ca coule de source, nan ?
VOYAGEUR : Maisss. Mais, nan, c’est pas ce que vous croyez ! En fait je viens du futur et…
LEOGADAN : Làà ! Vous voyez bien qui délire ! Naaannn mais sans rire. Et puis regardez ses sapes ! 
ARTHUR : Euh oui, ca ira là les commentaires. (Regardant le voyageur) Enfin n’empêche que votre tronche est mal barrée. La police du temps ?! C’est quoi que vous appelez police ?! Nan, sans déconner on dirait Perceval, je bitte rien à ce que vous dites.
VOYAGEUR : Bahhh, c’est une bande de mec qui veulent me buter parce que je suis un peu…hors la loi. Mais bon c’est sans importance. Ce qui l’est par contre, c’est de sauver le monde.
ARTHUR : Sans importance ?! Vous vous foutez de moi ?! Vous me dites que vous êtes là alors que vous êtes recherché par je ne sais qui ! Vous mériteriez que je vous foute au cachot !
LEODAGAN : Il mériterait d’être brûlé vif, ouais ! Arrêtez un peu de la jouer fillette.   
ARTHUR : Ahhh stop là ! Je vous ai dit de la boucler.
LEODAGAN (rembruni) : Ca n’empêche que…voilà.
ARTHUR : Et c’est quoi cette connerie de sauver le monde ?! Parce que malgré tout il a pas tout à fait tort, j’pourrais vous tuer là, sur le champ. Vous avez comme qui dirait pas choisi le bon endroit au bon moment.
VOYAGEUR : Hé bah c’est ça, dites le si ça vous brise les noix que j’essaye de me casser le cul à sauver la planète ! Aucun respect pour les voyageurs temporels…
ARTHUR (plus calmement) : Nannn, mais c’est pas ça. Le truc c’est que des mecs qui racontent des conneries dans votre genre, j’en ai toute une flopée ici alors au bout d’un moment, j’me méfie quoi. Je sais plus quoi croire…
LEODAGAN : Nannn mais vous voyez bien qu’il vous raconte des conneries ! Vous êtes aveugle ou quoi ?! Foutez le au moins quelques jours au cachot pour lui rafraîchir les idées… Nan, sans rire, si vous le faites pas pour moi, faites le au moins pour vous…

Acte III

ARTHUR : Bon, bon, ok. Mettons que je vous croie. C’est quoi votre mission ? Qui me dit que c’est pas que des conneries ?
VOYAGEUR : Je dois changer les actes de certaines personnes pour rétablir un futur...disons plus plaisant. Nan parce que les morts vivants et les goules, ça commence à me gaver un peu moi… D’ailleurs vous (regardant sur le petit objet sur son bras), faut que je vous évite de tirer une épée d’un rocher, ou une connerie comme ça. Y sont pas précis ces agendas temporels, une vraie connerie. D’ailleurs…
ARTHUR (Le coupant mais  intéressé par cette réponse) : Ah ouais. Et il va se passer quoi en l’occurrence, si ça arrive ?
VOYAGEUR : Si vous retirez l’épée ? Et bien, voilà ce qu’il va se passer : Vous allez vivre quelques années au calme, peinard avec votre, enfin...vos femmes ; tout se passera bien, malgré les devoirs auxquels vous devrez répondre. Puis, vous allez faire la connaissance d’un glandu, puis deux puis trois ; jusqu'à être assez équipé pour enchaîner conneries sur conneries. Mais ce n’est pas tout ! Vous allez avoir des emmerdes, devoir gérer des conflits jusqu’à ce que tout vous gave et que vous fassiez péter tout le système. Et finalement vous finirez paumé, dépressif et complètement blasé d’avoir échoué.

Long silence

Fond noir

LEODAGAN : Comme quoi, finalement...c’était pt’etre pas que des conneries ce qui disait.




par Dark Prince


Le VISITEUR DU FUTUR dans HELLO GEEKETTE
Hello-Geekette-Titre.jpg

Scène 1 Acte 1

Après midi , dans le salon de Valérie .

Greg – On peut savoir ce que tu fais depuis tout à l’heure ? Tu es scotché devant ton écran d’ordinateur depuis plus de 3 h

Valérie [totalement droguée par son ordinateur] –  Naan c’est juste que j’ai découvert une nouvelle web série !

Greg – une quoi ?

Valérie – Une web série … une série sur le net quoi , ça dure quelques minutes et ya tout plein d’épisodes … t’es vraiment inculte toi , il faut qu’on se remette à ton coaching pour être totalement à l’aise dans mon monde

Greg – Euh ouais , je vais te laisser avec ta web machin là et pour ton monde de geek merci mais non merci je tiens à rester un minimum dans le monde réel

Valérie [n’écoutant plus rien de ce que raconte Greg]- AAaah le visiteur du futur il est si beau …Raaa je l’aime

[Flash Back épisode Fantasme ]  - Aaaaah Chubaka …..

[Fin du flash back]

Valérie – oui je t' aime Visiteur du futur même 10 fois plus que Chewbyy

Greg – Pfff tarée…. Elle me fout les jetons parfois cette là …

Greg se dirige vers la cuisine et Valérie reste devant sa web série .Soudain , un bruit se fait entendre près du canapé où Valérie s’est installée pour mater sa web série .
Choquée par le bruit elle se retourne et tombe nez a nez avec le visiteur du futur .

Valérie – Mais … Mais tu es …

Visiteur – Oui … Oui je suis

Valérie – tu es …. Tu es ..Tu es ...

Visiteur  (agacé) – Oui Je suis ... Je suis ...  mais on a pas que ça à faire , j’ai quelque chose de très urgent à te dire , il en va de la survie de la planète

Valérie – Visiteur….

Visiteur – Réveille toi ma petite , c’est très important ce que j’ai a te dire

[Musique du «  je vais dire un tas de conneries qui vont se passer dans le futur pour que tu fasse ce que je te demande car tu auras super peur »]

Visiteur – Dans quelques instants Greg va revenir de la cuisine et si tu ne fais rien VOILA CE QUI VA SE PASSER :
il aura un coup de fil d’Eleonore , un coup de fil sans importance , elle va lui demander de passer chez elle MAIS Ce n’est pas tout....  car une fois que Greg sera chez Eleonore , elle va user  de son charme pour qu’il vienne emménager avec elle ET il va accepter et c’est là que tout ce complique .
Car il va commencer par emménager avec elle , il repassera de temps en temps par ici mais la jalousie extrême d’Eleonore la poussera à interdire à Greg de revenir ici et Greg sera impuissant devant cette décision et il ne pourra plus jamais te revoir

Valérie – Mais … Mais c’est Affreux

Visiteur – MAIS CE N’EST PAS TOUT , ne pouvant plus te voir , ne pouvant plus être le Greg de toujours qui a la joie de vivre quand il est en compagnie de toi ,il tombera dans une profonde déprime ce qui le poussera à plaquer Eléonore et il reviendra vers toi.

Valérie – Mais ça c’est bien … non ?

Visiteur – Nooooooon parce que quand il reviendra ici , tu sera en pleine soirée marathon de  films d’horreur , tu aura tellement maté de films d’horreur que tu ne distinguera plus la réalité de la fiction et en voyant Greg avec sa gueule de déterré dépressif, tu le prendra pour un zombie et tu lui enverra  ton ordi en pleine gueule et il mourra d’une commotion cérébrale

Valérie – Noooon pas Greg ! Il faut que je le sauve

Visiteur – c’est justement pour ça que je suis là , dans quelques minutes Greg va revenir de la cuisine et là il faudra que tu use de ton charme naturel pour le séduire , pour lui faire oublier l’appel d’Eleonor qui causera sa mort . Tu dois le séduire à tout prix , sa vie en dépend !

Valérie – oui sa vie en dépend !

Visiteur – Je dois partir maintenant , la brigade du temps est à mes trousses mais rappelle toi  , il ne doit pas répondre à cet appel!

Valérie n’eut pas le temps de lui dire au revoir car le visiteur du futur était déjà parti dans un faisceau de lumière .

Valérie – Visteur …… ( elle reprend son sérieux) Je dois sauver GREG !  ACTIVATION POUVOIR DE LA GEEKETTE  MISSION SEDUCTION !

A suivre …..


par CAILLOUX


Une interview du Créateur du Téléporteur du Visiteur.




par CAMILLE

Article délirant sur moi dans la Désencyclopédie.





Par MATHURIN

Le visiteur du Futur

 

Avant la visite…

 

 

Samedi 24 juillet 2085

 

Aujourd’hui, j’ai mangé une pomme. En regardant par la fenêtre de mon conap, immeuble  78954684945 S,  6045ème  étage, j’ai vu une mouche volé quelque mètre, puis terrassé par un nuage toxique de méthane, elle est tombé, en piqué, pour disparaître dans la nappe de brouillard qui stagne entre l’étage 6000 et le sol.

 

Dimanche 25 Juillet 2085

 

La journée à mal commencé. Mon ordinateur Windows 35 xp super pro 5 zx 13 vient de planter pour la 3ème fois, réduisant 4 heures de travail acharné sur le dossier ZXDRP78945YAB13 à néant. Dur d’être fonctionnaire…

 

Lundi 26 Juillet 2085

 

La journée a été fructueuse : j’ai terminé le dossier ZXDRP78945YAB13  

et 

 

Jours inconnu, mois supposé : Juillet 2085

 

J’ignore combien de jours on passé depuis Lundi, mais je ne pense pas plus de 1 ou 2 jours. Des policiers du temps sont apparues dans mon conap, mon accusés de changer le cours du temps et mon envoyés un coup d’électro matraque dans la nuque…Je viens de me réveiller dans une cellule. En regardant par la petite lucarne de vers, j’ai vu l’espace. J’ai comprit que je devais me trouver dans une prisonef de la Police du temps. J’ai trouvé mon journal et de quoi écrire sur une table… je me demande comment s’est arrivé là, la Police du temps n’est pas du genre à bichonner ses prisonniers à se qu’on dit…

 

  

Jours inconnu, mois supposé : Juillet 2085

 

Tous se qu’on dit sur la brigade du temps est vrai. Ils ne sont vraiment pas tendre. Je dirais que ça fait trois jours que je suis prisonnier, je ne peux donner d’estimation plus précise, il fait toujours jours ici…

Il n’on jamais trouver le présent journal, que je cache dans mon intestin artificiel, en le roulant puis en l’instruisant par… enfin bref. Ils n’arrêtent pas de me frapper en me posant des questions dont je ne connais pas les réponses. Ils parlent de complice, de plan, de passé… je n’y comprends rien !

 

Jours, mois année inconnu

 

Je ne comprends plus rien à se qui se passe. Alors que mes geôliers venaient de me jeter dans ma cellule après un énième interrogatoire, je suis apparut dans ma cellule. Enfin pas moi, mais un autre moi qui n’était pas moi, mais qui était tout pareil que moi, mais habillé différemment (enfin, je n’étais plus vraiment habillé, mes vêtement n’était plus que loque(les mien à moi et pas les mien à l’autre moi je veux dire)).Donc un autre moi est apparut et m’a dit  (à peu près, je ne me rappelle pas très bien) :

Lui (qui est aussi Moi)-« Hey ! Ta pas bonne mine ! »

Moi (qui suis aussi Lui) -« Hung ? »

-« Aller viens, je vais te tirer de là ! »

-« Hung »

-«  Franchement, je ne suis pas très causant…)

Sur ce, il m’a empoigné, a appuyé sur un appareil fixé à son poignet, et on s’est retrouvé dans une pièce  carré, avec un lit, un bureau et une chaise. Il m’a assis sur la chaise et m’a dit d’attendre, qu’un autre Lui (donc un autre moi) allait venir me chercher, mais que ça ne serait pas lui, mais un autre. Et effectivement, un autre moi est venu, accompagné de  deux types en blouses blanches. Il m’a expliqué que j’étais dans le futur (par rapport a mon époque d’origine) et qu’il était lui-même du futur (par rapport au futur dans lequel je suis actuellement), et qu’il allait bientôt repartir, et que le moi qui m’avais sauvé venais d’encore plus loin dans le futur. Après quoi il m’a laissé avec les types en blouses blanches qui m’ont un peu nettoyé le visage et mis des pansements, et m’ont dit d’attendre ici. Attendre quoi, je l’ignore. J’en profite pour mettre à jour mon journal, qui était, encore une fois, posé sur le bureau.

 

Jours, mois, année inconnu

 

Je trouve enfin le temps de consigner ce qui s’est passé avant mon premier voyage dans le temps, sois disons… 2 semaines après la dernière fois que j’ai écrit dans mon journal (difficile de se situer vraiment dans le temps quand on voyage en permanence d’une époque à l’autre.)

 

Après quelques heures, un mec habillé comme le moi du futur est venu me chercher. Il m’a conduit à un vieux bonhomme dans une salle bizarre et enfumé qui puait l’encens. Il y avait une grande photo d’un homme d’une soixantaine d’année, avec une barbe et une touffe de cheveux assez impressionnante. Le vieux lui ressemblait vachement. Il m’a dit de m’asseoir en face de lui. Et alors, il m’a dit :

-« Salut »

-« Heuuuu…Salut »

-« Tu vois la photo sur le mur ? »

-« Oui »

-« Et bien, c’est Raphaël Descraque dit Raph, le fondateur du MDRALPDTEANS (Mouvement De Resistance A La Police Du Temps Et A Nicolas Sarkozy) »

-« Ha »

-«  C’est mon grand père»

-« Ha »

-« Et toi, et bien ta mission est de l’insister à fonder le mouvement »

-« Ah, mais non !!»

-« Bas pourquoi ? Sa t’intéresse pas de lancer la résistance a l’empire ? »

-« Ah, Non non non, moi, je suis juste un mec normal, j’ai rien à voir là dedans !Vous vous demerdez, mais je met pas ma vie en jeux moi ! prenez quelqu’un d’autre ! »  

-« Ah, non, désolé mais c’est pas possible ça. »

-« De quoi ?Qu’est ce qu’est pas possible ? »

-« De prendre quelqu’un d’autre. »

-« Mais pourquoi moi ! »

-« Parce que… »

-« Parce que ? »

-« Parce que… »

-« Parce que ?? »

-« Parce que… »

-« Parce que ? ??»

-« Tu est l’élu ! »

-« Ha. Bon ba si je suis l’élu alors… »

-«  Oui, tu es l’élu, et ta mission est de… ; »

-«  Heu non, vous l’avez déjà dit ça. »

-«  A oui, c’est vrai excuse moi. »

-«  De rien. Et comment je suis sensé m’y prendre ? »

-« C’est drôle que tu demande ça, parce que en fait, c’est TOI qui a conçu le plan. »

-«  A non, je vous assure, j’ai conçu aucun plan moi. »

-«  Non mais pas toi, ton double du futur, enfin un de tes doubles du futur. Tu sais que tu es probablement la personne à être responsable du plus de paradoxe temporel du monde d’hier, d’aujourd’hui et de demain ? »

-« Ah… »

-«  Enfin bref, le plan, ton plan, est de te télé-transporté dans le passé, en 2009 pour être précis, et dit rencontrer Raph. Ensuite, tu vas l’emmerder pendant des années et des années, jusqu'à ses soixante ans. Nicolas Sarkozy aura alors déjà instauré l’empire depuis 4 ans. Après l’avoir fait chier durant toute ces années, tu vas lui révéler que le seul moyen qu’il a de se débraser de toi et de finir sa vie en paix c’est de fonder le MDRALPDTEANS, en lui promettant de ne plus jamais réapparaitre à ses yeux.Raph, tellement exaspéré par tes apparitions et tes élucubrations, près à tout pour en finir avec toi, fondera le MDRALPDTEANS , le dirigera quelque année le temps de tout mettre en place pour ta récupération et le lancement de la mission « visiteur du futur », après quoi il passera le flambeau à un autre et finira c’est vieux jour en écoutant des obscures chanteurs des années 2000 et en remerciant chaque jour le ciel de l’avoir délivré de ton horrible présence. »

-« Vous voulez dire que en gros, il vas mettre en place lui-même l’organisation qui sera responsable, des année plus tard, des apparition de moi qui lui pourrirons la vie ? »

-« Heu…Oui. »

-« Ok d’accord. Et vous dites que c’est moi qu’ai mis tous ça au point ? »

-« A oui, oui, oui, je suis catégorique là-dessus. »

-« D’accord…j’accepte la mission. »

-« Parfait ! Tu trouveras ton costume et ta machine à voyager dans le temps dans ta chambre ! »

 

Après quoi on m’a reconduit dans ma chambre, où un costume tout poussiéreux et troué m’attendait effectivement. Je m’habillais, fixait la machine à voyager dans le temps sur mon poignet, réglais sur l’heure et la date précisé sur un bout de papier et lançais la téléportassions. A ce moment là, je pris conscience que je ne savais absolument pas comment j’allais emmerder le mec de 2009. J’allais devoir improviser.

J’apparu devant lui et deux autre mec. Il allait jeter une cannete dans une poubelle. Vite, une idée !

-« NON !  SURTOUT, NE LANCE PAS CETTE CANETTE !!! »

 

                                                                           

                                                        FIN (du début)

                                            DEBUT (de la série)

 

 

 




Par Guillaume

_Les cinq dernières minutes_

[Un guide temporel et trois touristes font irruption dans le salon de Raphaël et ils s'approchent de la fenêtre (ou sur le balcon, si les moyens techniques le permettent)]
LE GUIDE : C'est donc ici dans cette rue de Paris que va s'écraser dans cinq minutes la première bombe nucléaire iranienne, qui va, comme vous le savez, anéantir la France ainsi qu'une partie de l'Europe.
RAPHAEL : Hein ? Quoi?
LE GUIDE : Oh? Un Aïeul ; attendez, [regardant sa montre] 'deviez pas être au travail/boulot/taf... c'est quoi déjà le mot à la mode en votre temps pour...
RAPHAEL: On s'en fout ; arrêt de travail, accident de bagnole ; Y'a une bombe qui va...? mais faut s'tirer !
[les touristes matent par la fenêtre]
LE GUIDE : Ne vous inquiétez pas, mes touristes et moi-même avons de quoi disparaitre lorsque...
RAPHAEL : Ouais mais moi ?
LE GUIDE : Vous ? Oh eh bien vous allez mourir bien entendu. L'Histoire est en marche, z'avez c'que c'est...
RAPHAEL : Hein ? Mais...
UN TOURISTE [Le futur Visiteur du futur, dans sa jeunesse (sans blessures, cheveux longs, ...), des années avant qu'il ne vienne visiter Raphaël] : M'sieur, il devait pas faire beau le jour de la bombe?
LE GUIDE : Oui, pourquoi ?
LE TOURISTE : Ben parce que là il pleut. En fait.
[pendant que le guide regarde la pluie puis son instrument et enfin qu'il marmonne "Oh fiente, me suis gouré" puis qu'il le reprogramme :
RAPHAEL, au touriste : Hé mais vous êtes... c'lui qui vient m'emmerder tous les jours !
LE TOURISTE : Hein ? Non... z'êtes qui? ]
GUIDE, gêné : Hem  ! Mesdames et messieurs, au temps pour moi ! L'appareil a eu un... euh... dysfonctionnement ! Voilà hm... La date exacte est dans cinq jours. On repart !
[ils disparaissent, tronche de Raphaël, fin, bêtisier, ...]





Par Cailloux


Fan fiction

Dans l'appartement de Raph,un après midi,alors qu'il n'est pas rentré de son footing,le visiteur apparaît dans la salle et s'écrie:

-Raph ! Surtout, n'allume pas ...
Il s'arrête soudainement, voyant qu'il s'est trompé d'époque.

-Fucking téléporteur de merde,il recommence !

Il appuie de nouveau sur l'appareil et répète:

-Raph ! Sur..." Il s'interrompt, voyant que l'engin n'a pas fonctionné.Il appuie encore, regarde autour de lui, rien ne se passe.

Il commence à s'exciter en appuyant plusieurs fois dessus. Quand tout à coup, son double du futur apparaît,le regarde et dit:

-(double) T'acharnes pas mec, il ne marche plus.
-(visiteur) Ah merde !
-(double) C'est pour cela que je viens t'apporter celui là !

Il brandit un autre appareil devant lui.

-(double) C'est le même, mais réparé!

Un bruit de serrure se fait entendre et Raph entre. Les voyant, il soupire:

-(Raph) Encore vous; vous n'avez rien de mieux à faire décidément !
-(visiteur) On partait ...
-(Raph) C'est ça !
-(visiteur) Bah.. Ouais je ne suis censé venir que dans cinq minutes.
-(Raph,blasé) Cool.

A ce moment un autre double du futur arrive.

-(double 2,stressé) Surtout, n'utilise pas ce nouveau téléporteur, parce que si tu l'utilise... Voilà s'qui va s'passer:
-(Visiteur et son double) D'hab' c'est moi qui dis ça !
-(double 2) ... Tu vas te téléporter chez toi, avant de repasser ici, mais quand tu seras chez toi, le professeur Henri Castafolks sera là pour réclamer l'argent que tu lui dois, 'fin ça sera un robot mais peu importe, tu vas vouloir te téléporter pour t'enfuir
mais tu seras tombé dans le piège de la brigade qui aura entre temps désactivé l'appareil, et tu vas te retrouver en cellule !
-(visiteur) Ah saloperie de brigade ! Toujours à engager des robots qui ne marchent plus...
-(Raph) J'en dirai pas autant à ta place...

Un autre double du futur apparaît, regarde autour de lui et crie:

-(double 3) Non ! Prend ce téléporteur, il faut que tu te fasse arrêter par la brigade !
-(visiteur) Comment ça, il faut que j'me fasse arrêter ?!?
-(double 2) Ouais, pourquoi je devrais me faire arrêter ?!?
-(double 3) Oui, j'enverrai moi même Raph te sauver, mais si tu n'es pas chez toi quand la brigade sera là-bas, elle mettra la main sur le dossier ZXDRP78945YAB14 classé secret, qui est sur ton bureau.

-(Raph) Et pourquoi c'est moi qui devrais le sauver ?
-(double 4) Parce que si tu le sauves pas voilà s'qui va ...
-(Raph) Non C'est bon, OK! d'accord.

Un autre double apparaît, cherche le visiteur du regard parmi ses doubles et lui dit fièrement:

-(double 5) C'est bon ! Tout est arrangé, j'ai remplacé le dossier par un faux ! Je sais...je suis trop fort.

Encore un double surgit :

-(Raph) C'est pas vrai ! Je suis envahi !!!
-(double 6) Stop ! Nous devons partir d'ici parce qu'à la base c'est à cette heure-ci que nous devons arriver !

Tout les doubles appuient sur leur téléporteur et disparaissent.

Le visiteur, qui n'a pas eu le temps de prendre le téléporteur qui marchait,se retrouve face à face avec Raph. Le visiteur appuie sur son téléporteur, regarde Raph et hoche les épaules. Un autre double arrive, choppe violemment le visiteur et disparaît avec lui.

***

Raph tout seul se dirige vers son canapé, s'y laisse tomber, et se dit qu'il devrait se changer les idées et regarder un peu la télé. Faire comme s'il vivait une vie normale. Il s'empare de la télécommande...lorsque soudain, le visiteur apparaît et s'écrie:

- Raph ! Surtout, n'allume pas cette télé, sinon, voilà s'qui va s'passer...

FIN




Par
Steve Huguenin-Elie

Le visiteur du Futur

Episode 19 bis

 

Raph revient à la maison :

 

-         Ah... Enfin de retour, plus de zombi... et plus de tarés qu’aiment chier dans des sauts... dit Raph d’un air soulagé

-         Oh ! Il faut que je cache la machine, vite... dit-il en courant aux toilettes

« brouïm »

 

Un individu perturbateur arrive :

 

-         Mais vous êtes moi ?! s’écrie Raph en se reconnaissant dans les traits physiques de cet individu

-         Oui, précisément sauf que je viens d’un futur proche, affirme le voyageur temporel

-         Euh... Juste pourquoi vous êtes habillé comme l’aut’taré ? demande Raph

-         Euh.......... Ecoute, il faut que tu aies confiance en moi, bientôt la police du temps va débarquer pour t’arrêter car tu... on les a trahi... révèle Raph du Futur

-         Quoi ! s’étonna Raph

-         Il t’avait donné l’ordre de créer la police du temps et tu... on ne l’a pas fait... révèle le visiteur

-         Et comment t’es-tu échappé de la prison de la brigade temporelle ? demande Raph

-         Quand ils m’ont arrêté, j’ai demandé à aller aux chiottes et ils me l’ont permis et là, j’ai pris ma machine à remonter dans le temps que j’avais et que tu as subtilement cachée dans la douche pour la cacher dans mon... avoua difficilement le voyageur temporel

-         Ok, j’ai compris c’est bon, n’en dîtes pas plus. dit Raph avec dégoût

-         Bon à toi de jouer...

-         Non, attendez, faîtes-le à ma place... dit-il en pleurant

-         Non, je ne peux pas...

-         Pourquoi, ça pourrait déclencher un paradoxe temporel ? demanda-t-il

-         Non, mais je voudrais que tu me paies...

-         Ok, je vais le faire... combien ?

-         Juste une de tes tenues...

-         Ok, je te donne ma tenue de sport. dit Raph tout heureux

-         Mais il faut que tu ailles dans le présent « de l’aut’taré » pour être en sécurité si jamais, va dans une autre époque.

-         Ok

 

 

 

 

La brigade arrive, le plan se met en place et Raph se cache durant l’arrestation de son double du Futur :

 

-         Bonjour, brigade temporelle, vous êtes en état d’arrestation ! disent-ils avec conviction... et un accent corse

-         Oh ! non, j’ai peur... dit le double sans conviction

 

Raph profite du moment pour s’en aller dans le Futur de visiteur, puis... le double et la police prennent l’apparence du visiteur et de son double du Futur :

 

-         Bravo les gars ! Vous avez super bien bossé. dit le visiteur

 

Ils partent et le visiteur ajoute :

 

-         Bon Raph’ tu vas finalement vivre avec moi pour toujours et devenir mon ami... Ha Ha Ha Ha Ha

 

FIN

Partager cette page

Repost 0
Published by

BOUTIQUE

AFFICHE-JEU-LA-RELEVE AFFICHE-DVD-Saison2.jpg AFFICHE-DVD-Saison2.jpg AFFICHE-DVD-Saison2.jpg

AFFICHE-BO-2.jpg AFFICHE-DVD-v3.jpg Laura_Descraques_boutique.jpg

Rechercher Une Vidéo